Agence Web Tunisie spécialisée dans le développement web, référencement, design graphique et le webmarketing

Share on facebook
Accueil A la Une Indexation Google : Panda en France dans les deux prochains mois

Indexation Google : Panda en France dans les deux prochains mois


Panda dur ou panda mou ?

Il y a environ un mois, nous avons fait le point sur Panda. Derrière ce nom affectueux se cache le nouvel algorithme de repérage du contenu pour l’indexation globale de Google. Un thème sensible : le moindre changement à ce niveau provoque de grandes conséquences sur l’ensemble du web. Or, Panda cumule de très nombreuses modifications toutes dirigées dans le même sens : une indexation plus stricte. En France, le web doit se préparer, car Panda sera là dans les deux mois qui viennent.


google logo


Rappel des principaux impacts de Panda

Panda a un objectif prioritaire : minimiser l'impact des fermes de contenus  dans les résultats Google. Très optimisées pour une détection par Google, ces fermes accumulent du contenu en vue d’attirer un grand nombre d’internautes, générer des pages vues, et donc des revenus. Il s’agit le plus souvent de collections de mots clés, et l’arrivée sur ces pages déclenche la plupart du temps l’affichage de multiples publicités. De fait, si on peut tomber dessus facilement, souvent le contenu de la page représente qu'un faible apport réel pour l’utilisateur.

Cependant, le fait de collecter des références n’est pas le propre d’une ferme de contenus. De nombreux services en ligne le font aussi, mais dans d’autres buts. C’est le cas par exemple des comparateurs de prix, qui du coup vont être impacté par la mise à jour de Google. La société Sistrix avait ainsi publié une liste des 25 sites américains les plus touchés par Panda :

panda

L'impact n'est pas neutre : de 77 à 94 % de baisse dans l’audience provenant de Google, largement de quoi provoquer la panique dans ces sociétés et chez les experts SEO (Search Engine Optimization).

L’arrivée en France prend un peu plus de temps que prévu

Dans notre actualité du 22 avril, nous indiquions que Panda devait arriver dans les semaines suivantes. Lors d’un entretien avec Search Engine Land, repéré par Abondance, le porte-parole SEO de Google, Matt Cutts, a indiqué qu’il fallait plutôt s’attendre à l’arrivée de Panda dans les deux mois.

La raison de ce retard ? Des caractéristiques de sites web différentes de ce qui se fait outre-Atlantique, notamment la structure des liens. À cause du travail nécessaire, l’algorithme reste actuellement cantonné aux seuls pays où l’anglais règne en maître, ainsi que les requêtes rédigées dans la langue de Shakespeare.

Ceux qui souhaitent en savoir davantage sur Panda pourront lire notre actualité consacrée au sujet, qui reprend notamment les éléments principaux à prendre en considération pour ne pas se voir rejeter par l’indexation de Google.

www.pcinpact.com

 

Newsletter

Nom:
E-mail:

Nous contactez

Contact

(+216) 99 411 000

(+216) 22 96 96 29

Skype : web.tunisie

contact@agenceweb-tunisie.com

Qui est en ligne?

Nous avons 118 invités en ligne

Nos clients